Feature Angelus

La Prière de l’Ange : L’Angélus

« L’Angélus » / « La Prière de l’Ange » est l’une des principales prières de dévotion des catholiques. Traditionnellement, on récite la prière de l’angélus trois fois par jour : à six heures, à midi et à dix-huit heures. À ces heures, une cloche de l’angélus est sonnée chez les églises catholique autour du monde pour inviter les chrétiens de prier l’angélus. Elle commémore l’incarnation de Dieu et en même temps, la prière est une profession du foi sommaire. L’angélus tire son nom de son premier mot en version latine : « Angelus Domini nuntiavit Mariæ » (L’Ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie).

L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant, et à l’heure de notre mort.
Amen.

Voici la Servante du Seigneur,
Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant, et à l’heure de notre mort.
Amen.

Et le Verbe s’est fait chair
Et Il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant, et à l’heure de notre mort.
Amen.

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions.
Que Ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs.
Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien aimé,
conduis-nous, par Sa passion et par Sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

 

L’angélus se compose de deux parties :

1

La première partie est constituée de trois versets des évangiles selon saint Luc et selon saint Jean, suivis chacun d’un Je vous salue Marie.

L’ouverture et donc le premier verset rappelle le mystère chrétien de l’Annonciation ; c’est la salutation comme l’ange Gabriel a salué la Vierge Marie selon l’évangile de Luc : “L’ange Gabriel entra et lui dit : “Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.” A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation. Et l’ange lui dit : “Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin.” Mais Marie dit à l’ange : “Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ?” L’ange lui répondit : “L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.” (Lc 1, 28-35)

Le deuxième verset rappelle le mystère de la conception virginale de Jésus ; de la conformation personnelle de la mère de Dieu – elle a dit “oui” à 100%. Cet exemple définitif qu’elle nous a donné se trouve dans l’évangile selon saint Luc : “Marie dit alors : “Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole !” (Lc 1, 38)

Le troisième verset complète le sommaire de l’incarnation ; nous le trouvons dans l’évangile selon saint Jean : “Et le Verbe s’est fait chair et Il a habité parmi nous.” (Jn 1, 14)

2

Une oraison, la deuxième partie de l’angélus, conclut la prière ; elle récapitule le chemin de salut. Nous demandons la miséricorde de Dieu, nous confessons notre foi en l’incarnation du Christ, nous contemplons la passion et la croix de Jésus et nous reconnaissons le ciel comme notre véritable patrie. Enfin, nous témoignons que Christ est notre Seigneur.

Avec l’angélus, les croyantes interrompent leurs activités pour quelques instants de prière, pour se tourner vers le Seigneur. Nous savons aussi que nous ne prions pas seul, mais avec la communauté de l’église universelle.

Le rythme de la prière de l’ange n’interrompt pas seulement notre vie quotidienne, mais doit nous accompagner tout au long de notre journée. Il donne un “cadre sacré” à notre jour en nous faisant prendre conscience de l’amour de Dieu et ainsi inviter Jésus dans nos vies. Même s’il n’y a pas de temps à prier tout l’angélus, on peut simplement se rappeler un instant que Dieu est devenu homme par amour pour nous.

Le matin, quand nous prions, nous pensons à la résurrection du Christ, le midi à la souvenir de la passion et la soir à l’incarnation de Dieu.

Le pape récite la prière de l’angélus en public, chaque dimanche à midi, depuis la fenêtre de son bureau papale place Saint-Pierre.

Pendant le temps Pascal, on prie le « Regina Caeli » (« Reine du Ciel ») à la place de la prière de l’ange.

Ce post est également disponible en anglais et en allemand. //
This post is also available in English. //
Diesen Post gibt’s auch auf Deutsch.

Si tu apprécies cet article, tu as la possibilité de m’offrir un café. Je te remercie 1000 fois pour ta contribution qui est grandement appréciée. ♥
Un café s.v.p.!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s